AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « oh the truth hurts a lie's worse • n&k

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: « oh the truth hurts a lie's worse • n&k   Mar 28 Avr - 22:02


When we both know it's too late , too late






    Une montre en argent tintait sur son fin poignet droit. Il déposa d'ailleurs son regard vers celle ci, essayant de savoir depuis combien de temps il était là. Melbourne, oh Melbourne. Tant de souvenirs s'entrochequaient en entendant chaque lettres de cette ville qu'il avait quitté. Depuis deux jours, ces pieds refoulèrent cette terre. Bien entendu, pas sans nostalgie. Il n'était pas venu seul, celle qu'il avait rencontré et avait appris à aimer était de la partie. A ce moment même, elle rangeait encore leurs affaires dans l'appartement sombre qu'ils avaient tout deux remit à neuf pour l'occasion. Mais Killian se devait de vagabondait au grès de ces envies, comme il avait toujours fait. Très tôt dans la matinée, il s'était échappait des draps en soie pour dévaler dans les ruelles. La jour se faisait timide et tarda un peu à pointer, pour ensuite révéler un soleil pétant plusieurs heures. Heureux qu'il passa à retrouver des souvenirs passés. Il n'y avait presque personnes aux alentours, même quand il franchit la barrière de la plage. Un homme, vêtu de blanc laiteux, avait détaché son chien sur le sable pour qu'il se dégourdisse les pattes. Une femme penchait vers l'avant, enlevait soigneusement une paire de ballerines pour ne pas les abîmés. Lui, s'était avancé avec tranquillité vers le bord de mer. Confondant son regard avec la mer, il n'avait pas stationné longtemps le long de cette infini bleue. Le port l'attendait, au coin de la rue.

    S'asseyant au bout de ce long ponton, il allongea presque ces deux jambes jusqu'à l'arrêt de pierre qui l'empêchait d'aller plus loin. Son esprit semblait ailleurs, comme perdu parmi les vagues. Mais il était bien là, s'était arrêté un instant, à peine quelques minutes, pour apprécier le moment. Mais Killian n'aimait pas se ressassait le passé. Toutes ces choses restaient là ou elles étaient et resteraient très bien sans lui. Mais il tenait à s'aérer un peu. Cette journée lui semblait interminable. Seulement une minute s'était écroulée alors qu'il s'apprêtait à repartir. Mais où ? Peut-être dans un bon petit café sur le chemin inverse qu'il avait pris. Il était encore tôt, un peu tôt pour rentrée peut-être. Croiserait-il un de ces vieils amis ? Ah, ils les avaient aussi laissé derrière lui en partant. Il n'avait pensé à rien, sauf à lui. Ce qui était meilleure pour sa personne. Mais les contacts les plus forts furent gardés, et il tenait à se rattraper de cette absence.

    Son regard fut alors attiré par un bateau. Killian n'avait jamais été un très grand admirateur de ces voiles qui volaient en rythme avec le vent. Mais, une personne l'intriguait. Elle se tenait droite, tel une tige de fleur. De longs cheveux blonds s'effondraient en cascades sur son dos. Sa posture lui était familière, même sans se retourner, Killian savait pertinemment de qui il s'agissait. Il était prêt à la revoir, s'était d'ailleurs en quelques sortes pour cela qu'il était revenu. Mais, à trop se persuader, ne s'était-il pas fait des allusions. Cette fragilité à porté de main lui déclencha un frisson le long de ces bras. Il ne savait alors que faire, planté à quelques mètre d'elle.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « oh the truth hurts a lie's worse • n&k   Mer 29 Avr - 11:08

    L'océan, l'une des plus grandes peurs de Nayana. Néanmoins, les eaux sombres l'intriguaient autant qu'elles l'effrayaient. Voila pourquoi, à ce moment même, la jeune femme était sur un bateau, diriger par des amis à elle. Un bateau a voiles, histoire de pouvoir "contempler le paysage" comme ils le disaient si souvent. Pour la jeune femme, c'était surtout l'occasion de s'évader, et d'arrêter de ruminer son passé. Passé plutôt douloureux pour elle. Perdant alors ses yeux bleus sur l'étendue bleue elle eu subitement envie de s'immerger dans le liquide froid, simplement pour rester tranquille quelques heures. De toute façon c'était une idée stupide, rien qu'à l'idée de ce qui pouvait bien l'attendre sous les profondeurs, elle en était tétaniser. Avez - vous déjà ressentit cette sensation qui vous empêche de bouger un membre sous peine de vous évanouir sous le poids de l'émotion. En effet, le bateau tangua dangereusement, et elle vit peut à peut l'eau rentré dans ses chaussures. Ils étaient en train de couler, et Nayana ne bougeait toujours pas d'un pouce. Elle entendit alors un coup de vent à glacé le sang, et perçut les voiles se déchirées au fur et a mesure.

    C'est a ce moment qu'elle se réveilla. Un cauchemars, juste un mauvais rêve. Elle était en ce moment même allongée dans la cabine du bateau, étant aller s'étendre quelque minutes, cause de mal de mer. Étendue, elle s'était alors endormie et avait imaginer le pire. Cela la conforta dans l'idée qu'elle n'était pas faite pour le grand large. Malgré cela, elle ne pouvait nier que la bue était somptueuse. De la cabine, c'était dur a regarder, voila pourquoi elle sortit encore une fois sur le pont. Cette fois elle observa la limite entre la mer et le ciel, c'était a tombé par terre tellement c'était digne d'un paysage de conte de fée. Peut - être qu'en vainquant sa peur, elle pourrait enfin apprécier le grand large a sa juste valeur ? En tout cas, elle l'espérait sincèrement.

    Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent au port. Elle dit alors au revoir a ses amis, et resta quelque temps de plus sur le bateau, dos au port, regardant une dernière fois ce qu'elle laisser derrière elle. Elle se retourna alors doucement, et admira le port, un des endroits qu'elle aimait le plus. Elle contempla les bateaux, les gens, et tout ce qui passer sous ses yeux. Elle aperçut alors un jeune homme à quelques mètres d'elle, il l'observait. Son coeur eu un raté lorsqu'elle reconnus le jeune homme, dans toute sa splendeur. Ça faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas vu, et il lui avait horriblement manqué. Elle s'approcha alors de lui, juste a bonne hauteur pour lui parler, fixant ses prunelles.

      Nayana ; << Killian. Alors comme ça, tu es de retour en ville... >>
Revenir en haut Aller en bas
 
« oh the truth hurts a lie's worse • n&k
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lugh ❖ If truth hurts, just change it
» Hidden Truth [ Partenariat ] Fermé
» Number One Contender for the LMDC Unified Tag Team Titles Zac Ericson & Carlito Vs R-Truth & Daniel Bryan
» R-Truth Vs Kane
» Little Jimmy Says...Cherchons des informations avec R-Truth!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•• L O V E . A R O U N D . U S :: ton amour à Melbourne :: ▬ Saint Kilda :: Port-
Sauter vers: