AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Let's get away - Alheem.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Let's get away - Alheem.   Dim 26 Avr - 1:02


@ dodixe - sulky

Let's get away, just for one day.
Alheem Esayl && Nahuel Jeewood.

    Il était déjà tard, voilà ce que lui indiquait le réveil posé sur sa table de chevet. Dix heures du soir à peine. Nahuel était allongé sur son lit, le regard rivé au plafond. Il avait eu cours le matin, et avait passé son après-midi à ne rien faire, cherchant vainement une occupation quelconque, et à présent, l’oisiveté lui pesait. C’est qu’il n’avait jamais aimé la solitude, pour la simple et bonne raison qu’on ne lui avait pas appris à vivre seul : avec une jumelle qu’il n’avait quasiment jamais quitté, qui l’avait même suivit jusqu’ici, en Australie, comment aurait-il pu se faire à l’idée de vivre sans personne autour de lui ? Impossible, et puis, comme tous les hommes, il n’était qu’un pauvre mec accro à la compagnie. Quoiqu’on en dise, les solitaires n’existaient pas. On ne pouvait pas l’être et se sentir à la fois dépendant de quelqu’un, chose indispensable à la survie de tout être humain. Le jeune Ecossais sourit, amusé par ses propres dérives mentales. Il devait être passablement las, pour se laisser partir ainsi. C’est que ce n’était pas vraiment son habitude : il préférait vivre le moment présent, profiter de chaque son, de chaque lumière, de tout ce qui l’entourait, au lieu de passer son temps à contempler ses pensées. Et justement, il était grand temps de se bouger un peu. Cessant de fixer son plafond blanc cassé, il jeta un nouveau coup d’œil à son réveil, dont les chiffres rouges lui indiquèrent qu’une demi-heure était déjà passée. Poussant un soupir, il se dit qu’il n’était jamais trop tard, après tout, pour sortir et voir autre chose que les murs de sa chambre. Sa sœur était absente, pour son plus grand malheur, aussi devrait-il sortir seul. Il passa en coup de vent devant son miroir, prit la première veste qui lui venait sous la main, et sortit de sa chambre sans vraiment regarder ce qu’il y avait autour de lui. Cet appartement, il le connaissait par cœur. Chaque pièce, chaque recoin. Il l’avait tant parcouru à son arrivée ici, incapable de savoir s’il était ou non heureux d’avoir quitté ce pays natal qu’il aimait tant. D’avoir quitté sa mère, d’avoir quitté Morgan… Il chassa ces dernières pensées, parfaitement inutiles, et sortit de chez lui, sans un regard en arrière. Sans doute ne serait-il jamais aussi bien ici qu’il l’avait été Là-bas. Mais il avait fait ses choix, et devait à présent les assumer.

    Mais à peine fut-il dehors, qu’il fut de nouveau assaillit par son ennui. Il y avait pourtant des tas d’endroits qui lui aurait plu : mais à cette heure, les bars étaient encore trop silencieux, et les night clubs trop froids. La nuit était belle, il faisait presque trop chaud. Le temps ici, n’avait jamais eu rien à voir avec ce qu’il avait connu en Irlande. Il avait eu beaucoup de mal à s’y faire et puis, finalement, le soleil et la chaleur n’étaient jamais désagréables, même pour un enfant de la pluie, tel que lui. Un sourire amusé vint effleurer ses lèvres, alors que ses pas le menaient inconsciemment vers la plage. Le soleil était couché depuis un moment déjà, et de ce fait, il n’aurait pas l’occasion de voir le crépuscule au bord de la mer, mais tant pis. Il rêvait déjà du doux son des vagues, et du sable qui conserverait encore la chaleur de la journée. Nahuel ôta sa veste, et sans faire plus attention à ce qui l’entourait, prit la direction de la plage, d’un pas léger mais décidé. Lorsqu’il entendit le premier écho des vagues, ce fut comme s’il respirait de nouveau. Il se mit à courir, jusqu’à pouvoir sentir le sable s’enfoncer sous ses pas, et il s’arrêta brusquement, laissant tomber sa veste et lui avec. Nahuel laissa échapper un rire bref de contentement, avant de lever les yeux vers le ciel sombre, où scintillaient déjà quelques étoiles. L’apaisement espéré ne mit pas longtemps à montrer le bout de son nez, et il s’allongea, oubliant un instant toute pensée désagréable. Il était tout de même bien mieux ici que seul chez lui, même s’il n’avait pas encore grand-chose à faire. Sans doute irait-il un peu plus tard vers un bar… oui, sans doute. Mais plus tard.

    Il n’ouvrit pas les yeux, qu’il avait fermés quelques instants plus tôt, lorsque des pas dans le sable se firent entendre. Qui cela pouvait-il bien être ? Peu lui importait. Probablement un illustre inconnu. Probablement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Let's get away - Alheem.   Dim 26 Avr - 3:12

    Une effroyable après-midi venait de se dérouler pour la jeune femme épédument plongée encore dans son dessin qu'elle avait débuté en début d'après-midi, et cela faisait trois heures tout au plus, qu'elle essayait tant bien que mal à aboutir cette 'chose' qui ne ressemblait à pas grand chose quand elle y porta entièrement son attention. Ahleem déchira plus de trois heures de travail et froissa la feuille pour la faire rebondir dans tout son séjour. Sans doutes avait-elle l'esprit ailleurs. Ahleem baissa les bras, désespèremment, à cette heure-là précisemment, elle n'en pouvait plus de tout, des cours, de ces fichus dessins, mais surtout d'elle même. Toute cette histoire la travaillait et ce depuis qu'elle avait tout avoué à Seedean, qui lui, avait pardonné son erreur si facilement. Au fond d'elle, elle savait parfaitement qu'elle aimait ce dernier, et ce du plus profond de son coeur, mais quelque chose la poussait à tout plaquer pour vivre de nouvelles choses, et pas seulement avec Nahuel. L'air songeur qui s'était déposé sur son visage s'estompa lorsqu'elle revint à elle. Se laissant poussée par son instinct, elle se dirigea dans ne savoir pourquoi dans la salle de bain de son vaste loft. Ici, devant le miroir, elle contempla son air avide un brève instant avant de se passer de l'eau sur le visage, histoire de se raffraichir et de reprendre ses esprits. A ce moment précis, elle ne savait comment terminé sa journée, mis à part cette petite idée qui traînée dans sa tête. En attendant de décider réellement, elle se coiffa sa longues cheveulures blondes tout en soupirant tristement. Habillée d'un jean et d'une chemise blanche, simple et basique, elle retourna dans le séjour où se trouvait maintenant Seedean, assis face à l'ordinateur. Ahleem emprunta son sourire habituel et s'avança en douceur près de lui, pour enfin se pencher à son épaule et lui souffler quelques mots. « Je vais faire un tours. », « Où vas-tu aller à cette heure-là ? », « Je ne sais pas, j'ai juste besoin d'air. » Et la discussion s'arrête sur ces dernières répliques. Lui jettant un dernier coup d'oeil avant de quitter la pièce, elle sortit repoussant la porte calmement.

    Dehors, elle se sentait déjà mieux, loin de tout, loin de lui. C'est nul à dire, mais parfois, elle se trouvait mieux sans lui, tel que ce soir en partie. Seule, elle arpenta les rues de la ville n'ayant aucuns but précis. Ses pas calmes et lents les poussèrent jusque la plage qui n'était non loin de son loft. Ahleem se déchaussa et prit en conséquent ses ballerines en mains afin de sentir les grainds de sables doux et agrèables se filaient entre ses orteilles. Elle marchait toujours, les yeux rivés à l'eau, admirant plainement le paysage irréprochable. Pas à pas et sans ne s'en rendre compte au départ, elle s'approchait petit à petit de Nahuel, allongé là, sur le sable, les yeux fermés. C'était sûrement une des premières et rares fois qu'elle le croisa autre part que dans un bar ou bien, une boîte de nuit, lieu de leur première rencontre. Elle piétina jusqu'à son corps qui sembler mort et s'installe silencieusement à ses côtés sans lui demander s'il en avait envie ou non. Elle laissa premièrement passer un blanc, car il avait sans doute même pas réaliser qu'elle était là et finit enfin par en placer une.

    ▬ A quoi tu penses ? parvint-elle à dire en s'allongeant tout comme il l'était. C'est la seule chose qu'elle est eu l'idée de prononçer sans même le saluer.
Revenir en haut Aller en bas
 
Let's get away - Alheem.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•• L O V E . A R O U N D . U S :: ton amour à Melbourne :: ▬ Saint Kilda :: Plage-
Sauter vers: